Le défi que tous les gestionnaires rencontrent est de passer d’une situation d’expert, donc de « faire » les choses, à une situation plus axée sur le « faire faire », cette situation demandant une approche et des compétences différentes qui n’avaient pas raison d’être utilisées ou développées dans l’ancien poste de travail. L’écart entre le « faire » et le « faire faire » peut parfois être difficile à franchir, car il est toujours rassurant de naviguer dans des eaux connues et de demeurer dans sa zone de confort. Les participants sont donc invités à regarder objectivement leur réalité et sont confrontés à la questionner pour évaluer leur expertise nouvelle.

Pour faciliter l’apprentissage, les sessions de formation et les ateliers de travail sont répartis à intervalles réguliers sur une période critique de 90 jours. Le succès de la formation provient de la mise en pratique rapide des apprentissages en milieu de travail; c’est pour cette raison que les apprenants effectuent des lectures et des exercices et, surtout, qu’ils expérimentent ce qu’ils apprennent lors des ateliers. Le soutien d’un coach favorise l’entrainement au nouveau comportement.

fleche_temps_court_2

fleche_temps_long_2

L’approche PIIC


Le temps est un facteur important à la mise en place des apprentissages, mais l’intérêt et la motivation du participant encore plus. L’approche PIIC, développée par ACF, amène le participant à prendre des décisions et à se mettre rapidement en action.

Prise de conscience de l’importance de mettre en place un changement. Instaurer la motivation chez le gestionnaire, facteur clé de l’apprentissage et du transfert. Nous cherchons à créer la continuité d’intention.

Identification des opportunités d’amélioration et des pistes de solutions. Nous faisons appel au côté créatif de l’apprenant et nous l’amenons à faire abstraction des biais liés aux expériences passées. Tout devient possible.

Identification des mises en action favorisant l’atteinte de l’objectif. C’est le moment de faire des choix et d’évaluer la faisabilité des opportunités soulevées.

Contrôle et mesure des changements mis en place. C’est le moment de se valider et de se réaligner. On se mesure, on se contrôle, on se regarde de façon objective et on s’ajuste sans aucun jugement sur les actions qui ont été posées. C’est également le moment de célèbre le succès.

La stratégie globale repose sur l’efficacité de la relation entre les différents acteurs. La séquence des formations mise de l’avant permet une progression au niveau de l’apprentissage en partant de l’individu vers son environnement. Le gestionnaire peut ainsi être plus efficace car il connait mieux l’impact des ses choix sur son environnement.